L/GUIDE FISCAL DE L'INSTALLATION DE L'ENTRAINEUR ...(belin) Agrandir l'image

Guide fiscale de l'entraîneur de chevaux de course

A. PIGNOLET

LIVR8218

28,00 € TTC

Tant au niveau économique que fiscal, le professionnel du cheval, et en particulier l’entraîneur de chevaux de course, est amené sans cesse à s’adapter à de nouvelles réglementations.

À titre d’exemple, une récente loi, dite loi d’Orientation agricole, a rattaché au statut des agriculteurs les entraîneurs qui présentent également des compétences en matière d’élevage ; en conséquence, de nombreux entraîneurs doivent en théorie pouvoir désormais bénéficier d’une partie des avantages habituellement réservés aux agriculteurs : aides à l’installation, contrats territoriaux d’exploitation...

De la même façon, l’administration fiscale, au travers d’une « instruction », a révisé la fiscalité des entraîneurs qui peuvent désormais être soumis, sous certaines conditions, au régime des bénéfices agricoles (BA) pour l’essentiel de leurs activités.

En somme, ce guide pratique, juridique, fiscal et économique, présenté sous forme de Questions-Réponses, a pour objectif d’apporter une solution, aussi claire et synthétique que possible, aux problèmes qui se posent quotidiennement aux entraîneurs de chevaux de course :
- Faut-il se mettre en société ?
- Quand facturer de la TVA ? À quel taux ?
- Quelles sont les aides à la disposition des entraîneurs ?
- Pourquoi immobiliser un cheval ?
- Etc.

Afin d’apporter une réponse globale à cette multitude de problèmes, Alain Pignolet, expert-comptable, s’est associé à des juristes, avocats et notaires notamment, ainsi qu’à un ingénieur agricole et à un banquier. Également cavalier et fils d’éleveurs, Alain Pignolet a souhaité ainsi mettre sa double expérience au service de tous les entraîneurs qui veulent accorder à la gestion de leur écurie la place qu’elle mérite.

Pages : 93.


Donner votre avis
Guide fiscale de l'entraîneur de chevaux de course

Guide fiscale de l'entraîneur de chevaux de course

Tant au niveau économique que fiscal, le professionnel du cheval, et en particulier l’entraîneur de chevaux de course, est amené sans cesse à s’adapter à de nouvelles réglementations.

À titre d’exemple, une récente loi, dite loi d’Orientation agricole, a rattaché au statut des agriculteurs les entraîneurs qui présentent également des compétences en matière d’élevage ; en conséquence, de nombreux entraîneurs doivent en théorie pouvoir désormais bénéficier d’une partie des avantages habituellement réservés aux agriculteurs : aides à l’installation, contrats territoriaux d’exploitation...

De la même façon, l’administration fiscale, au travers d’une « instruction », a révisé la fiscalité des entraîneurs qui peuvent désormais être soumis, sous certaines conditions, au régime des bénéfices agricoles (BA) pour l’essentiel de leurs activités.

En somme, ce guide pratique, juridique, fiscal et économique, présenté sous forme de Questions-Réponses, a pour objectif d’apporter une solution, aussi claire et synthétique que possible, aux problèmes qui se posent quotidiennement aux entraîneurs de chevaux de course :
- Faut-il se mettre en société ?
- Quand facturer de la TVA ? À quel taux ?
- Quelles sont les aides à la disposition des entraîneurs ?
- Pourquoi immobiliser un cheval ?
- Etc.

Afin d’apporter une réponse globale à cette multitude de problèmes, Alain Pignolet, expert-comptable, s’est associé à des juristes, avocats et notaires notamment, ainsi qu’à un ingénieur agricole et à un banquier. Également cavalier et fils d’éleveurs, Alain Pignolet a souhaité ainsi mettre sa double expérience au service de tous les entraîneurs qui veulent accorder à la gestion de leur écurie la place qu’elle mérite.

Pages : 93.

Question et demande de disponibilité

Renseignez votre question à propos du produit : Guide fiscale de l'entraîneur de chevaux de course