Agrandir l'image

Le dernier voyage de Filibert

J.CLOUTEAU

LIVR7884

16,80 € TTC

Le 20 août 684, Filibert, Abbé de Noirmoutier, meurt en cette île qu'il avait tant aimée. Il est pieusement enterré dans l'église paroissiale, et son tombeau devient un lieu de pèlerinage où se multiplient les miracles. Devant la menace normande, le 7 juin de l'an de grâce 836, sous le règne du roi Pépin le Bref, le sarcophage de saint Filibert, porté par une quarantaine de moines, quitte l'île de Noirmoutier. 39 années plus tard, après avoir erré de monastère en monastère, la communauté arrive à Tournus, en Bourgogne, et s'y fixe définitivement. Les moines y demeureront neuf siècles, jusqu'à la Révolution. Les ossements de Filibert y reposent encore aujourd'hui. Le récit de cette extraordinaire pérégrination nous est raconté dans un antique manuscrit, parvenu intact jusqu'à nous à travers les aléas de l'Histoire. Le 4 octobre 1994, Jacques et Ferdinand, les deux inséparables compagnons, prennent le départ au pied de l'église de Noirmoutier. Cinq semaines et 900 kilomètres plus tard, le petit âne et son maître se présentent devant le portail de l'abbatiale de Tournus. Ils ont parcouru, étape par étape, le même chemin que les moines 1.150 années plus tôt. Un grand voyage au coeur des provinces de France, au pas lent d'un bourricot : Marais Breton, Mauges, Layon, Bords de Loire, Touraine, Poitou, Berry, Brenne, Bourbonnais, Bourgogne. Le regard chaleureux d'un amoureux de la nature sur nos vieux villages et nos paysages si attachants. Pages : 288.
Format : 15 x 21 cm.

Voir le descriptif détaillé


Descriptif

Après « Le Canal de Nantes à Brest, guide du randonneur » « Il est un beau chemin semé d’épines et d’étoiles » « La traversée de la Grèce, dix semaines à l’assaut du ciel » la suite des aventures du petit âne...

Vous aimerez peut-être aussi

Donner votre avis
Le dernier voyage de Filibert

Le dernier voyage de Filibert

Le 20 août 684, Filibert, Abbé de Noirmoutier, meurt en cette île qu'il avait tant aimée. Il est pieusement enterré dans l'église paroissiale, et son tombeau devient un lieu de pèlerinage où se multiplient les miracles.

Devant la menace normande, le 7 juin de l'an de grâce 836, sous le règne du roi Pépin le Bref, le sarcophage de saint Filibert, porté par une quarantaine de moines, quitte l'île de Noirmoutier.

39 années plus tard, après avoir erré de monastère en monastère, la communauté arrive à Tournus, en Bourgogne, et s'y fixe définitivement. Les moines y demeureront neuf siècles, jusqu'à la Révolution. Les ossements de Filibert y reposent encore aujourd'hui.

Le récit de cette extraordinaire pérégrination nous est raconté dans un antique manuscrit, parvenu intact jusqu'à nous à travers les aléas de l'Histoire.

Le 4 octobre 1994, Jacques et Ferdinand, les deux inséparables compagnons, prennent le départ au pied de l'église de Noirmoutier.

Cinq semaines et 900 kilomètres plus tard, le petit âne et son maître se présentent devant le portail de l'abbatiale de Tournus. Ils ont parcouru, étape par étape, le même chemin que les moines 1.150 années plus tôt.

Un grand voyage au coeur des provinces de France, au pas lent d'un bourricot : Marais Breton, Mauges, Layon, Bords de Loire, Touraine, Poitou, Berry, Brenne, Bourbonnais, Bourgogne.

Le regard chaleureux d'un amoureux de la nature sur nos vieux villages et nos paysages si attachants. Pages : 288.
Format : 15 x 21 cm.

Question et demande de disponibilité

Renseignez votre question à propos du produit : Le dernier voyage de Filibert